Rechercher
  • Kenza Bennis

Quels sont les différents types de fatigue et comment y faire face ?

La fatigue nous affecte tous car elle impacte notre humeur, notre attention, nos performances et notre santé. Elle peut ainsi avoir une incidence sur notre vie au travail, notre vie de famille ou encore notre vie sociale. Il existe différentes fatigues : une fatigue physiologique, psychologique ou encore chronique, vous trouverez des indications afin d’apprendre à les différencier et à y faire face.



Sommaire :

  • La fatigue physiologique

  • La fatigue psychologique

  • La fatigue chronique


La fatigue physiologique


La fatigue physiologique est due à un repos insuffisant, un effort physique trop important ou encore une carence nutritionnelle. Il sera donc important dans un premier temps de revoir son organisation globale afin de prioriser ses tâches quotidiennes et trouver du temps pour prendre soin de soi. Aussi, un rééquilibrage alimentaire peut être envisagé afin de s’assurer des apports complets en vitamines et minéraux. Dans un premier temps, décider de son menu de la semaine en avance permet de s’assurer une diversité des aliments consommés. [1] Ensuite, pour pallier cette fatigue, quelques changements dans l’hygiène de vie peuvent être appliquer :


  1. Un sommeil adéquat (c'est-à-dire un minimum de 7 à 8 heures par nuit) permet de diminuer la tension et améliorer l'humeur

  2. Une alimentation équilibrée, variée et diversifiée pour répondre aux besoins du corps et l’aider à se rétablir durablement

  3. Une complémentation en certains principe actifs tel que le Curcuma, la Coenzyme Q10 ou encore l’Acérola [2] [3]


La fatigue psychologique


La fatigue mentale est un état déclenché par une exposition importante au stress et une activité cognitive prolongée. Elle surcharge votre cerveau, entravant la productivité et les fonctions cognitives.


Les symptômes les plus courants sont le ralentissement mental, le manque de motivation, l'irritabilité, le stress alimentaire (perte d'appétit ou la perte de contrôle sur l’alimentation) ou encore une perturbation du sommeil.


Si elle n'est pas maîtrisée, elle peut entraîner différents problèmes de santé, notamment l'anxiété et l'épuisement professionnel (burnout). [1]


Certains conseils peuvent-être mis en pratique afin de limiter votre charge mentale : (1) tenir un carnet sur lequel vous pourrez déposez à l’écrit vos pensées positifs, négatifs afin d’alléger votre charge mental ; (2) trouver une activité qui vous permettrai de vous déconnectez (peinture, lecture, sport, écriture…) ; (3) faire une activité physique régulière (yoga, pilates, marche, course à pied, vélo…) [4]


La micronutrition ou encore la phytothérapie sont des remèdes naturels efficaces dans le cas d’une fatigue psychique :

  • La Rhodiola : permet une meilleure résistance au stress à travers son action sur la synthétisation de neurotransmetteurs tel que la dopamine ou la sérotonine [5]

  • La L-Tyrosine : participe à la gestion du stress et lutte contre la fatigue mentale [4]

  • Le Ginseng : favorise le bien-être mental et le regain d’énergie [6]


La fatigue chronique


Le syndrome de fatigue chronique (SFC), également connu sous le nom d'encéphalomyélite myalgique, est un trouble complexe caractérisé par au moins 6 mois de fatigue extrême qui n'est pas soulagée par le repos, et certains symptômes supplémentaires qui sont également perçus sur un minimum de 6 mois. [7]


Certaines études indiquent que certains compléments alimentaires peuvent permettre de limiter les symptômes de la fatigue chronique et accompagner le corps dans sa guérison, notamment :

  • Oméga-3 : la fatigue chronique se différencie des autres formes de fatigue par une inflammation généralisé dans l’organisme - l’Oméga 3, par son action anti-inflammatoire, permet une amélioration [8]

  • Coenzyme Q10 : permet de stimuler la production d’énergie dans le corps et a un effet antioxydant qui protège l’organisme des impacts nocifs de la fatigue chronique [9]

  • Rhodiola : limite les impacts négatifs du stress sur l’organisme et notamment la fatigue (de nombreuses études confirment ses bienfaits sur des patients atteints de burnout) [10]


Pour plus d'informations sur le SFC, je vous invite à consulter l’article documenté par Kehna Benhaiem, Docteure en pharmacie et en pathologies humaines, spécialisée en nutrition et phytothérapie et membre du Comité Scientifique de Cuure.


Il sera important d’être attentif aux différents signaux que notre corps peut nous envoyer. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé afin de réaliser un diagnostic complet et précis.


Sources :


[1] Katerndahl, D. A. (1993). Differentiation of physical and psychological fatigue. Family practice research journal.


[2] Huang, W. C., Chiu, W. C., Chuang, H. L., Tang, D. W., Lee, Z. M., Wei, L., ... & Huang, C. C. (2015). Effect of curcumin supplementation on physiological fatigue and physical performance in mice. Nutrients, 7(2), 905-921.


[3] Mehrabani, S., Askari, G., Miraghajani, M., Tavakoly, R., & Arab, A. (2019). Effect of coenzyme Q10 supplementation on fatigue: A systematic review of interventional studies. Complementary therapies in medicine, 43, 181-187.


[4] Meeusen, R., & Roelands, B. (2018). Fatigue: is it all neurochemistry?. European journal of sport science, 18(1), 37-46.


[5] Kasper, S., & Dienel, A. (2017). Multicenter, open-label, exploratory clinical trial with Rhodiola rosea extract in patients suffering from burnout symptoms. Neuropsychiatric disease and treatment, 13, 889.


[6] Arring, N. M., Millstine, D., Marks, L. A., & Nail, L. M. (2018). Ginseng as a treatment for fatigue: a systematic review. The Journal of Alternative and Complementary Medicine, 24(7), 624-633.


[7] Cortes Rivera, M., Mastronardi, C., Silva-Aldana, C. T., Arcos-Burgos, M., & Lidbury, B. A. (2019). Myalgic encephalomyelitis/chronic fatigue syndrome: a comprehensive review. Diagnostics, 9(3), 91.


[8] Castro-Marrero, J., Zaragozá, M. C., Domingo, J. C., Martinez-Martinez, A., Alegre, J., & von Schacky, C. (2018). Low omega-3 index and polyunsaturated fatty acid status in patients with chronic fatigue syndrome/myalgic encephalomyelitis. Prostaglandins, Leukotrienes and Essential Fatty Acids, 139, 20-24.


[9] Castro-Marrero, J., Cordero, M. D., Segundo, M. J., Sáez-Francas, N., Calvo, N., Román-Malo, L., ... & Alegre, J. (2015). Does oral coenzyme Q10 plus NADH supplementation improve fatigue and biochemical parameters in chronic fatigue syndrome?.


[10] Lekomtseva, Y., Zhukova, I., & Wacker, A. (2017). Rhodiola rosea in subjects with prolonged or chronic fatigue symptoms: results of an open-label clinical trial. Complementary medicine research, 24(1), 46-52.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout