Rechercher
  • Lydia Djender

Nos astuces pour manger équilibré durant les vacances

Nous y sommes enfin ! Le mois d'août est synonyme pour beaucoup d’entre nous de vacances et de plaisir. Et cela est d’autant plus vrai que cette année a été riche en émotion et particulièrement compliquée. En bord de mer ou en campagne, entre amis et famille, le moment est venu de se faire plaisir et de lâcher prise. Et cela est possible sans tomber dans l'excès ! Car en effet, au rythme des apéros, cocktails, restaurants, barbecues et pique-niques qui s'enchaînent, le piège de l'excès n’est jamais loin. C’est pourquoi, nous avons décidé de vous livrer nos conseils pour profiter des vacances tout en gardant une alimentation saine et équilibrée !

Gérez votre consommation d’alcool

En été, il fait chaud, et quand il fait chaud, la déshydratation se fait ressentir très vite et facilement. La tentation de s’hydrater avec de l’alcool est alors grande... Cela peut être très tentant de se rafraîchir avec une bière bien froide ou un cocktail, mais l’alcool a pour effet de déshydrater. Cela entraînera donc un cercle vicieux en buvant davantage d’alcool qui apportera beaucoup de calories !


Le plus important est de boire de l’eau avant tout pour combler la soif car c’est essentiel [Pourquoi est-il si important de bien s'hydrater ?].


Évitez donc l’alcool lorsque vous avez très soif et optez pour des eaux fraîches et pétillantes parfumées aux fruits ou des sorbets maison. D’ailleurs, méfiez-vous en particulier des cocktails qui sont les plus caloriques comme le Cosmopolitain (200 calories) et la Tequila Sunrise (185 calories)… Voici une petite liste des alcools les moins caloriques :

- Cidre : 93 calories pour 25 cl

- Vin rouge : 95 calories pour 12,5 cl

- Vin rosé : 89 calories pour 12,5 cl

- Whisky sans soda : 74 calories pour 3 cl


Néanmoins, l’alcool est à consommer avant tout avec modération, la recommandation officielle est de ne pas dépasser un verre par jour et pas tous les jours !

Allégez vos repas

En vacances, il y a plus de temps libre, c’est donc le moment idéal pour adopter de bonnes habitudes. Au réveil, optez pour un petit-déjeuner protéiné et sain tel que des toasts au pain complet avec des œufs et de l’avocat.


Au déjeuner, variez les salades avec plein de légumes frais et d’herbes, des lentilles ou du quinoa. Colorez vos assiettes, faites aussi des sauces maisons légères (yaourt nature, citron, ciboulette, sel, poivre et hop !). C’est aussi idéal pour accompagner les barbecues à base de fruits de mer, de poissons grillés et de poulet. Les viandes blanches étant les moins caloriques. Pensez aussi aux brochettes de légumes (aubergine, tomate, poivron…).


Attention tout de même à limiter les charcuteries ou chips à l’heure de l’apéro et n‘oubliez pas de penser à des alternatives plus équilibrées (bâtonnet de légumes, mini toast au saumon…)


Quant aux restaurants et aux hôtels, vous avez toujours la possibilité de choisir l’accompagnement de votre plat. Par exemple, optez pour du riz ou une salade, au lieu des frites.

De plus, en équilibrant le repas principal, vous pourrez vous faire plaisir avec un bon dessert gourmand. Attention toutefois à ne pas en prendre à chaque repas. La clef est la modération avant tout, donc faites plus plaisir intelligemment !

Bougez le plus possible !

C’est la clé pour éviter l'accumulation des calories, il faut être le plus actif possible et les vacances sont l’occasion idéale. Nagez à la plage ou à la piscine, marchez pour visiter et explorer, faites du vélo pour vous déplacer sur des moyennes distances, prenez les escaliers au lieu de l'ascenseur, faites de la randonnée...tant que vous bougez votre métabolisme est en marche pour produire l'énergie nécessaire aux activités. De plus, vous dormirez mieux le soir.

D’autre part, l’activité physique induit souvent des petits creux, alors prévoyez des collations équilibrées (fruits frais ou secs, oléagineux, toast aux œufs…)


Vous l'aurez donc compris, il est tout à fait possible de passer de bonnes vacances sans se priver. L’idée est de manger équilibré, modérément et à sa faim. Il est aussi indispensable de se faire plaisir, car la restriction entraîne la frustration et donc de gros écarts en raison des tentations trop grandes. Et surtout, n’oubliez pas de bouger !

0 commentaire