Rechercher
  • Hélène Lapeyre

Ma routine pendant le confinement

Je travaille chez Cuure depuis plus d’un mois maintenant et alors que je commençais seulement à prendre mes marques et me créer une routine, le télétravail s'est imposé.


Avec cette période de confinement, mes repères ont changé comme ceux de la majorité des Français. Je profite donc de cette fin de journée pour faire le point sur mes nouvelles habitudes et prendre du recul vis-à-vis d’elles.


Revenons sur ces premiers jours de confinement...


LEÇON 1 - Télétravail ≠ vacances


Lundi. Il faut garder le rythme de travail et ce n’est pas facile. Je prends le temps de me poser avec mon entourage pour lui faire comprendre que le fait d’être à la maison n’est pas synonyme de vacances, même si j’adorerais participer à leur partie de Monopoly de l’après-midi... Pour m’aider à être plus efficace, j’adopte la technique Pomodoro : il vous suffit de définir des plages de travail de 25 minutes et de les séparer par de courtes pauses. Vous verrez, votre concentration sera boostée !


LEÇON 2 - Couper le soir


Mardi. En ce moment plus que d’habitude, je consulte frénétiquement mes App d’actualités pour connaître les dernières informations liées à la Pandémie, les nouveaux cas et symptômes détectés, etc. Cela entretient une angoisse permanente. Je décide de couper mes notifications et de ne consulter l’actualité qu’une fois par jour et seulement sur des sites spécifiques comme le Journal de Cuure ou le blog d’Alan pour comprendre le COVID-19 et ses symptômes. Je revis !


Je profite de cette liberté sur mon emploi du temps pour faire des FaceTimes avec mes proches qui vivent seuls autour d’un bon chocolat chaud maison. Ça vaut presque les terrasses parisiennes…


LEÇON 3 - J’ai troqué ma Lunchbox contre des mini séances cuisine


Mercredi. Il n’est pas simple de prendre une pause chez soi sans culpabiliser. Cela fait longtemps que je veux apprendre à cuisiner de nouvelles recettes. J’arrête donc de bosser un peu plus tôt le midi pour me préparer de bons petits plats en prenant soin d’utiliser des ingrédients pour l’immunité comme les poivrons riches en Vitamines B ou des œufs pour la Vitamine D. Je veille à bien passer mon statut Slack à “En pause déjeuner” pour prévenir mes collègues. Chez Cuure, le plus important est d’avancer plutôt que de faire des journées à rallonge. De quoi décomplexer !


LEÇON 4 - Les bienfaits d’un bon bol d’air frais


Jeudi. Après 4 jours de confinement, mon corps ressent le besoin de bouger. Je me décide à remplacer mon footing hebdomadaire par une séance courte mais intense de Tabata. Il s’agit d’exercices à la fois de musculation et de cardio qui présentent l’avantage de pouvoir être pratiqués directement dans ma chambre sur un tapis (cours disponible ici). Le jeudi c’est aussi les Cuure-drinks habituellement. Ayant la chance d’être en province, je savoure cette fois-ci un afterwork inédit dans le jardin avec ma famille en regardant le soleil se coucher. Elle n’est pas belle la vie ?



0 commentaire

Posts récents

Voir tout