Rechercher

Lumière sur la vitamine D

Bien qu'essentielle pour une bonne santé osseuse et pour la préservation du système immunitaire, la vitamine D reste trop peu connue.


Elle est principalement synthétisée par le soleil à 80 %, et est apportée dans une moindre mesure par l’alimentation. Mais notre mode de vie a considérablement réduit nos apports en vitamine D.


Quels sont ses rôles, pourquoi est-elle importante pour la minéralisation osseuse et faut-il se supplémenter ? Vous trouverez toutes les réponses dans cet article.



Ce qu'il faut retenir

  • Indispensable pour la minéralisation osseuse

  • Permet la fixation du Calcium sur les os

  • Synthétisée à 80% par le soleil

  • Stimule les lymphocytes T au niveau du système immunitaire

  • 80 % des français ont une déficience en vitamine D [1]




La vitamine D ou calciférol est une vitamine liposoluble (elle se dissout dans les corps gras), qui joue plusieurs rôles essentiels au sein de l’organisme.Deux formes de la vitamine D sont intéressantes pour l’Homme:  la vitamine D2 (ou ergocalciférol) présente dans l’alimentation d’origine végétale et la vitamine D3 (ou cholécalciférol) que l’on trouve dans les produits d’origine animale et synthétisée par la peau grâce aux rayons UVB. La vitamine D3 est reconnue comme étant plus efficace car elle a une meilleure affinité pour la protéine de liaison de la vitamine D ainsi que pour le récepteur de la vitamine D.[1]

Ces deux formes seront converties dans l’organisme sous la forme active de vitamine D c’est-à-dire le calcitriol. [2]


Quel est le rôle de la vitamine D dans l'organisme ?


La vitamine D est une vitamine fondamentale, stockée dans les muscles et les tissus adipeux. Néanmoins elle est absorbée lentement et de manière incomplète. Cette vitamine présente de nombreux rôles physiologiques et intervient dans de nombreuses réactions essentielles au sein de l’organisme.

Son rôle premier est de faciliter l’absorption digestive du calcium et du phosphore permettant ainsi leur mobilisation.


Plus précisément cette vitamine favorise la minéralisation de l’os, du cartilage et des dents. Elle permet aussi la régulation du taux de calcium sanguin en augmentant l’absorption intestinale. [3]


Elle assure de même le bon fonctionnement du système neuro-musculaire, permettant la régulation cardiaque mais aussi un bon fonctionnement du système de coordination.Son rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire aide au maintien d’une bonne santé globale.


Le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), attribue également à la vitamine D d’autres fonctions comme l’amélioration de la force musculaire et une action anti-inflammatoire. [4]


Mais aussi...


La science ne cesse de se pencher sur cette vitamine essentielle en étudiant ses liens avec d’autres pathologies comme les maladies cardiovasculaires, les cancers, le diabète ou l’ostéoporose.

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Oregon State University établi même une corrélation entre un taux de vitamine D bas et l’apparition des symptômes de la dépression chez les jeunes femmes. [6]


Enfin, la vitamine D aurait aussi un effet préventif sur des maladies hivernales comme la grippe, la bronchiolite ou la pneumonie, avec 40 % d’infections en moins chez les sujets s'étant supplémenté.[7]


Où peut-on trouver la vitamine D ?


La vitamine D a la particularité d’avoir un mode de production endogène (c'est-à-dire à l'intérieur du corps). Cela signifie qu'elle est synthétisé par les rayons UVB au niveau de la peau. Elle a également un mode de production exogène par l’alimentation.


Selon l’ANSES : « Un nombre limité d'aliments contient des quantités significatives de vitamine D ».

L’alimentation offre donc peu de sources importantes de vitamine D mais les principales sont les suivantes : [8]

  • Huile de foie de morue (250 ug pour 100g)

  • Foie de morue cru (100ug pour 100g)

  • Hareng (17,7 ug pour 100g)

  • Saumon (13 ug pour 100g) [9]


Pourquoi se complémenter ?


En 2017 le British Journal of Nutrition publiait un article révélant que la population mondiale avait un déficit important en vitamine D dû à un manque d’exposition au soleil. [10]

Une autre étude française de 2012 réalisée par l’Institut de veille sanitaire a montré que

80,1 % des adultes ont une insuffisance en vitamine D avec un taux circulant dans le sang inférieur à 30 ng/mL et 42,5% des Français sont concernés par un déficit modéré à sévère.


“Cette étude menée sur un échantillon national et sur l’ensemble de l’année montre que le risque d’insuffisance en vitamine D est fréquent, surtout en fin d’hiver et au début du printemps.” [11]

Bien que l’ensoleillement soit important en été, quand l’hiver arrive, les réserves s’épuisent et les risques de déficit augmentent.


Une alimentation saine, équilibrée et diversifiée n’est pas suffisante pour éviter une carence en vitamine D.

Il est donc préférable en période hivernale de se supplémenter en vitamine D.

De plus certaines populations ont plus de risque de présenter une carence en vitamine D. C’est le cas notamment des personnes âgées mais aussi des enfants en bas âge ainsi que des personnes obèses. Les personnes végétaliennes peuvent être aussi être plus sujettes à une carence en vitamine D car ce régime alimentaire réduit les sources principales de cette vitamine dont la viande, le poisson et les produits laitiers.


La vitamine D Cuure


Notre vitamine D est naturelle. Nous utilisons les ingrédients suivants : Huile de colza, Gélatine, Glycérol, Resvératrol, Mono- et diglycérides d'acides gras, Lécithine de soja, Vitamine E, Oxyde de Zinc, Vitamine D.


Elle est extraite de la lanoline issue de la laine du mouton. La lanoline est riche en stérols qui sont les précurseurs du cholestérol, les mêmes que l’on retrouve dans notre peau. Elle est soumise par la suite à un rayonnement UVB, reproduisant ainsi l’exposition de la peau au soleil. Après différentes étapes de purification le cholécalciférol (vitamine D3) pur et naturel est obtenu. [12]


Pour améliorer l’absorption de la lanoline nous avons choisi d’ajouter de l’huile de colza.

De plus des recherches ont montré que l’un de nos ingrédients, le resvératrol, fonctionne en synergie avec la vitamine D en stimulant un gène clé dans la réponse immunitaire [13].

Le zinc aussi contenu dans notre vitamine D permet quant à lui de contribuer au bon maintien du système immunitaire et du capital osseux.



Sources


[1] Laura Tripkovic - “Comparison of vitamin D2 and vitamin D3 supplementation in raising serum 25-hydroxyvitamin D status: a systematic review and meta-analysis 1,2,3” https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3349454/ [2] Nutrition Expertise - “La vitamine D” https://www.nutrition-expertise.fr/vitamines/vitamine-d.html [3] Conseil scientifique - “La vitamine D de 0 à 100 ans” https://conseil-scientifique.public.lu/dam-assets/publications/examens-laboratoire/vitamine-d-long.pdf [4] CIRC - Cancer et environnement - Vitamine D - https://www.cancer-environnement.fr/531-Vitamine-D-et-cancer.ce.aspx [5]Vijay Ganji - “Serum vitamin D concentrations are related to depression in young adult US population: the Third National Health and Nutrition Examination Survey” https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2996356/ [6] David C.R. Kerr, David T. Zava, Walter T. Piper, Sarina R. Saturn, Balz Frei, Adrian F. Gombart : “Associations between vitamin D levels and depressive Symptoms in healthy young adult women. Psychiatry Research” 2015 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4420707/ [7] Ginde AA - "High-Dose Monthly Vitamin D for Prevention of Acute Respiratory Infection in Older Long-Term Care Residents: A Randomized Clinical Trial.” https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27861708 [8] ANSES - “Vitamine D, présentation, besoins nutritionnels et sources alimentaires” https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d [9] Table CIQUAL - https://ciqual.anses.fr https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02137432/document [10] Hilger J - “A systematic review of vitamin D status in populations worldwide.” https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23930771 [11] Santé publique France - “Statut en vitamine D de la population adulte en France : l'Etude nationale nutrition santé (ENNS, 2006-2007)” https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/article/statut-en-vitamine-d-de-la-population-adulte-en-france-l-etude-nationale-nutrition-sante-enns-2006-20073 [12] Vitamine D et naturopathie - https://www.nana-turopathe.com/zoom-sur-la-vitamine-d/ [13] Guo C - “Synergistic induction of human cathelicidin antimicrobial peptide gene expression by vitamin D and stilbenoids.” https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24039193


Sources annexes


http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/5935/MS_2006_12_1095.pdf?sequence=5 https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02137432/document

0 commentaire