Rechercher
  • Charlotte Legrand

Libido : et si vous preniez soin de votre plaisir en priorité ?



Lorsqu’on aborde le sujet de la libido, il est souvent question de couple, de moments à deux, de connexion et de complicité. S’il est important d’avoir un partenaire de confiance pour partager sa sexualité, il est essentiel de prendre soin de soi et de sa libido avant tout. En s’accordant du temps, que ce soit pour se reposer, apprendre à se connaître, se sentir beau ou belle, bien dans sa peau, on se reconnecte à soi, à son désir et ses envies. Comprendre son corps, son fonctionnement, est la base pour savoir comment apprivoiser sa libido, et surtout, comment atteindre une sexualité épanouie, que ce soit seul, ou à deux.


  • Comprendre la libido


Théorisée par Freud, la libido désigne la pulsion issue du désir sexuel. Autrement dit, c’est grâce à elle que naît en nous la sensation de papillons dans le ventre, et l’envie de partager un moment charnel. Si cette pulsion est naturelle puisque liée à l’instinct animal de reproduction, il est à noter qu’elle fluctue selon bien des facteurs. Parfois, le désir n’étant pas au rendez-vous, la culpabilité peut prendre le dessus. Mais plusieurs raisons peuvent expliquer ce manque de libido :

  • Le stress, le surmenage,

  • Le manque de sommeil,

  • Le cycle menstruel,

  • Un souci de santé, hormonal par exemple,

  • Un changement de situation de vie,

  • La pornographie,

  • L’accouchement,

  • La contraception,

  • L'asexualité.

Il ne faut pas oublier que manquer de désir n’est pas un souci : parfois on désire des choses plutôt que d’autres, selon les situations que nous vivons. Près de 40% des femmes expérimentent au moins une fois dans leur vie, un problème lié à leur sexualité. Chaque jour a son lot d’imprévu : être indulgent envers soi-même et laisser le temps faire sont les clés pour un désir naturel et sain. Si le désir n’est pas ou plus présent, un spécialiste, comme un sexologue, un psychothérapeute ou un gynécologue, peut faire le point et en discuter avec vous.


  • Dépasser les idées reçues et les tabous


Concrètement, la vie sexuelle de chacun n'est pas un long fleuve tranquille, c'est un cheminement dans lequel patience et compréhension de soi sont essentiels.

13% des françaises reconnaissent ne jamais avoir eu d’orgasmes, mais près de 21% affirment gonfler certains chiffres liés à leur sexualité. Bien que les langues se délient sur le sujet, la pression sociale influence les pensées de nombreuses personnes et leur confiance en elle. Notamment, l'accès illimité au sexe en ligne fait de nombreux dégâts : 87% des sondées ont déjà vu un film pornographique, et plus de 36% affirment que cela a eu une influence sur leur sexualité.


Près de 74% des femmes affirment s’être donné du plaisir seules au moins une fois, et 52% le font régulièrement. Si ce chiffre a quadruplé depuis 1970, le sujet reste tout de même tabou, puisque 80% d’entre elles n’en n’ont jamais parlé à leur entourage. Si aujourd’hui l’accès aux jouets sexuels est plus aisé, seulement une Française sur deux affirme avoir utilisé un accessoire dans sa vie. Le marché se développant, l’offre s'agrandit et la parole se libère sur ce sujet, pour donner un accès plus aisé à la connaissance et à la compréhension des bénéfices que cela peut apporter aux femmes, aux hommes, seul ou à deux.



  • Prendre soin de soi et de sa santé


Avant de penser au plaisir des autres, l’important est de comprendre où se situe le sien. Cela passe en premier par prendre du temps pour soi, pour apprendre à se connaître et comprendre son fonctionnement. Souvent, le manque de confiance en soi résulte d’une mauvaise estime de soi, et d’un manque de connaissance de sa propre personne et de son corps. Pourtant, nous avons tout à gagner à apprendre à s'aimer puisque l’amour de soi, qu’il soit physique ou mental, augmente la libido selon une étude américaine.


Prendre soin de soi : un vaste programme. Souvent plus subjectif que concret, voici par quoi cela peut passer :

  • Comprendre que son désir est unique : il n’existe pas deux personnes avec la même libido, ainsi, inutile de vous comparer et chercher un standard de normalité. L’important : reconnaître ses envies, son désir, les accepter et les satisfaire, avec son partenaire ou en solo.

  • Se faire confiance : la sexualité est un terrain d’explorations, ne pas trouver son plaisir dès le premier jour est normal. Seulement 5% des femmes atteignent l’orgasme lors du premier rapport sexuel.

  • Apprendre à connaître son corps : cela passe par le plaisir solitaire, mais aussi par les massages, le soin de soi. Ressentez ce qui vous fait du bien, sexuellement ou physiquement, vous serez ainsi plus à même de comprendre comment vous satisfaire.

  • Faire du sport : vous produirez naturellement l’hormone du bonheur, et vous vous sentirez confiant, boosté et puissant.

  • Se documenter : cela vous permettra aussi de dédramatiser, et normaliser certaines choses par lesquelles vous êtes concernées. De nombreux livres existent autour du vaste thème de la sexualité, la libido mais aussi de la confiance en soi et du développement personnel.


L’esprit et le corps vont de pair : avoir un bon équilibre de vie est essentiel et peut influencer votre santé. Plus vous vous sentirez en bonne santé, bien dans votre corps, mieux vous vous sentirez dans votre tête et votre confiance en vous sera meilleure. Certains compléments alimentaires et vitamines, couplés à une bonne hygiène de vie, peuvent vous aider à atteindre un meilleur bien-être intime :


  • Le Gattilier : utilisé pour soulager les troubles du cycle menstruels, il aide les femmes à apaiser le syndrome prémenstruel, à retrouver un équilibre et mieux vivre leurs cycles.

  • Le Cranberry : reconnu pour ses vertus contre les bactéries, ce complément est un réel allié contre les infections urinaires et les troubles liés à la vessie à répétition.

  • La Maca : utile autant pour les hommes que pour les femmes, cette plante adaptogène stimule la libido, favorise la fertilité masculine et tonifie pour permettre de meilleures performances physiques et mentales.

  • Le Safran : connu depuis la médecine antique pour détendre les muscles et stimuler la libido masculine, il agit sur la vascularisation du pénis et permet une meilleure érection.

  • Le Ginseng : tonifiant naturel, il stimule la fonction immunitaire, ralentit le vieillissement cellulaire et surtout, il lutte contre les problèmes d’érection et les bouffées de chaleur liées à la ménopause.

  • Le Griffonia : traditionnellement utilisé contre les troubles digestifs, il permet également une production naturelle de sérotonine, un neurotransmetteur essentiel dans la régulation de l’humeur.

Sources :


[1] Etude sur la masturbation chez les jeunes en France


[2] Etude sur la pratique de la masturbation chez les femmes


[3] La façon de vivre change le bien-être sexuel des femmes


[4] Etude sur les françaises et l'orgasme


[5] Les bienfaits de l'orgasme sur la santé



0 commentaire

Posts récents

Voir tout