Rechercher
  • Kenza Bennis

Qu'est-ce que les adaptogènes ?

Des scientifiques soviétiques ont introduit le terme adaptogène en 1964 pour désigner les plantes qui augmentent la résistance de l’organisme et sa vitalité, aidant ainsi le corps à s'adapter et à se défendre contre les effets de divers facteurs de stress.


Cette caractéristique d'adaptabilité non spécifique est ce qui les rend uniques. Le Dr Frank Lipman a ainsi réalisé une comparaison intéressante entre les adaptogènes et les thermostats : lorsqu’un thermostat détecte que la température ambiante est trop élevée ou trop basse, il la régule.


Sommaire :

  • Qu’est ce que les adaptogènes ?

  • Quel est leur mode d’action ?

  • Quelques exemples de plantes adaptogènes

  • Quels sont les besoins auxquels les adaptogènes peuvent répondre ?

  • Le Ginseng Cuure


Adaptogenes stress Ginseng Panax Rhodiola Rosea

Qu’est ce que les adaptogènes ?


Les adaptogènes sont des substances phytochimiques qui stabilisent les processus physiologiques et favorisent l'homéostasie dans l'organisme.


Pour qu'une plante soit classée comme adaptogène, elle se doit de répondre aux critères suivants : ne pas être toxique, présenter une activité non spécifique et avoir une influence normalisante sur l’organisme indépendamment de la nature de l'état pathologique.[1]


Un adaptogène augmente les pouvoirs de résistance contre les agents nocifs physiques, chimiques ou biologiques, et a une influence normalisatrice sur l'organisme. Un certain nombre de plantes possèdent une activité adaptogène due à divers composés chimiques.[2]


Quel est leur mode d’action ?


Les mécanismes d'action des adaptogènes sont liés d’une part à l'activité de protection contre le stress et d’autre part à une adaptabilité accrue de l'organisme. Par conséquent, les adaptogènes présentent entre autres des effets bénéfiques polyvalents sur:

  • L'inflammation

  • L'athérosclérose

  • Les troubles cognitifs neurodégénératifs

  • Les troubles métaboliques et autres maladies liées au vieillissement

Bien que les utilisations actuelles et potentielles des adaptogènes sont principalement liées à la fatigue induite par le stress et les fonctions cognitives.[3][4][5]


Le stress chronique à long terme entraîne une fatigue des surrénales et peut être potentiellement dangereux. Lorsque nous sommes exposés au stress, notre corps libère du cortisol (également appelée hormone de vieillissement) en réaction. Des quantités élevées de cortisol entraînent non seulement le vieillissement du système endocrinien et immunitaire, mais elles ont également des effets négatifs sur le cerveau, la libido et l'élasticité de la peau.[6]


C'est là qu'intervient le pouvoir équilibrant des adaptogènes. Par exemple, les adaptogènes peuvent optimiser la production d'hormones et aider à équilibrer la réponse au stress physiologique. D'une manière générale, les adaptogènes aident votre corps à devenir plus résistant aux facteurs de stress environnementaux. Chaque plante adaptogène a également son atout spécifique (p. ex. le Rhodiola pour son effet anti-stress, le Ginseng pour la fatigue).


Les chercheurs de l'Institut suédois des plantes médicinales estiment que les adaptogènes agissent au niveau cellulaire : des études sur des animaux et des cellules neuronales isolées ont révélé que les adaptogènes ont une activité neuroprotectrice, antifatigue, antidépressive, anxiolytique, nootropique et stimulante pour le SNC. Des essais cliniques ont démontré qu'ils peuvent augmenter la capacité de travail mental dans un contexte de stress et de fatigue, en particulier l'intolérance à l'épuisement mental et une attention accrue.[7]


Quelques exemples de plantes adaptogènes


Bien que ces herbes et racines soient utilisées depuis des siècles dans les traditions de guérison chinoises et ayurvédiques, elles connaissent actuellement un renouveau, souvent aussi appelées “super-herbes”, “super-champignons” ou encore plantes anti-stress.


Le Ginseng est l'une des herbes adaptogènes les plus connues. Il augmente l'énergie, améliore les fonctions cognitives, agit comme anti-inflammatoire, aide au dysfonctionnement érectile, prévient la grippe et diminue le taux de sucre dans le sang. Un autre adaptogène bien connu, la Rhodiola, améliore les performances mentales et l'endurance physique. D'autres, comme le Reishi, le Chaga, l'Ashwagandha, l’Éleuthérocoque, et le Basilic sacré, apaisent les surrénales stressées.[8]


Zoom sur les capacités adaptogènes du Ginseng Panax :

Les recherches scientifiques suggèrent une variété d'actions du Ginseng sur les glandes surrénales et l'axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA). Au niveau du cerveau ou de l'axe HPA, le ginseng semble stimuler la production d’hormones des glandes surrénales qui permettent, entre autre, la résistance au stress.[9]


Zoom sur les capacités adaptogènes du Rhodiola Rosea :

Les propriétés adaptogènes et les activités du Système Nerveux Central (SNC) de la rhodiole ont été attribuées principalement à ses capacités à influencer les niveaux des neurotransmetteurs, la sérotonine, la dopamine et la norépinéphrine, en inhibant l'enzyme responsable de leur dégradation.[10][11]


Quels sont les besoins auxquels les adaptogènes peuvent répondre ?


Les avantages d’un complémentation en adaptogènes sont à la fois internes et externes : Regain d’énergie, équilibre hormonal, renforcement du système immunitaire, amélioration des fonctions cognitives, réduction de l'anxiété, équilibre du taux de sucre dans le sang, peau éclatante et augmentation de la libido.[12][13][14]


Toute personne ayant une vie dynamique - qui travaille, qui se déplace régulièrement, qui s’occupe de sa famille, qui est souvent en contact avec les nouvelles technologies - trouverait des bénéfices en intégrant des adaptogènes dans sa routine de bien-être quotidienne.


Cependant, les adaptogènes ne doivent pas être considérés comme un "remède miracle". Ils doivent être intégrés à un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée, de l'exercice régulier et un sommeil réparateur.


Le Ginseng Cuure


Cuure vous accompagne pour lutter contre le stress, améliorer vos performances physique et réduire la fatigue. Le Ginseng Cuure est composé d’un extrait breveté de racine de Ginseng : le GINSELECT®, qui a démontré son efficacité dans diverses études scientifiques. Pour assurer une efficacité et une absorption optimale de ces substances actives (les ginsénosides) nous avons choisis un extrait concentré en molécules précises : Rg1 et Rb1.






Sources :


[1] Kathy Abascal and Eric Yarnell. (2004). Increasing Vitality with Adaptogens: Multifaceted Herbs for Treating Physical and Mental Stress.


[2] Aviva Romm, Lisa Ganora, David Hoffmann, Eric Yarnell, Kathy Abascal, Mitch Coven. (2010). Chapter 3 - Fundamental Principles of Herbal Medicine. Botanical Medicine for Women's Health.


[3] Pooja A. S. Bawa Farhath Khanum. (2009). Anti‐inflammatory activity of Rhodiola rosea – “a second‐generation adaptogen”


[4] Alexander G. Panossian. (2004). Adaptogens: Tonic Herbs for Fatigue and Stress


[5] Panossian, A., & Gerbarg, P. (2016). Potential use of plant adaptogens in age-related disorders. Complementary, Alternative, and Integrative Interventions in Mental Health and Aging, 197-211.


[6] Panossian A. (2017) Understanding adaptogenic activity: specificity of the pharmacological action of adaptogens and other phytochemicals. Ann N Y Acad Sci 1401:49-64.


[7] Panossian A, Wikman G. (2010) Effects of Adaptogens on the Central Nervous System and the Molecular Mechanisms Associated with Their Stress-Protective Activity. Pharmaceuticals (Basel) 3:188-224.


[8] Luo JZ, Luo L. (2009) Ginseng on hyperglycemia: effects and mechanisms. Evid Based Complement Alternat Med 6:423-427.


[9] Kim, D. H., Moon, Y. S., Jung, J. S., Min, S. K., Son, B. K., Suh, H. W., & Song, D. K. (2003). Effects of ginseng saponin administered intraperitoneally on the hypothalamo-pituitary-adrenal axis in mice. Neuroscience letters, 343(1), 62-66.


[10] Punja S, Shamseer L, Olson K, et al. (2014) Rhodiola rosea for mental and physical fatigue in nursing students: a randomized controlled trial. PLoS ONE 9:e108416.


[11] Darbinyan V, Kteyan A, Panossian A, et al. (2000) Rhodiola rosea in stress induced fatigue--a double blind cross-over study of a standardized extract SHR-5 with a repeated low-dose regimen on the mental performance of healthy physicians during night duty. Phytomedicine 7:365-371.


[12] Shara, M., Kakish, E., & Stohs, S. J. (2017). Effects of an Adaptogen Based Supplement on Stress Parameters in Healthy Volunteers. International Journal of Complementary & Alternative Medicine, 10(10).


[13] Nocerino, E., Amato, M., & Izzo, A. A. (2000). The aphrodisiac and adaptogenic properties of ginseng. Fitoterapia, 71, S1-S5.


[14] Luo JZ, Luo L. (2009) Ginseng on hyperglycemia: effects and mechanisms. Evid Based Complement Alternat Med 6:423-427.


0 commentaire

Posts récents

Voir tout