Rechercher

Les compléments alimentaires aujourd’hui, mais pour quoi faire ?

"L'alimentation d'aujourd'hui, même variée et équilibrée, ne permet plus de couvrir les apports quotidiens recommandés en vitamines, minéraux, oligo-éléments et polyphénols. La prise de compléments adaptés permet d’améliorer sa santé sur le long terme."



Les grandes carences nutritionnelles du début du 20ème siècle, telle le scorbut (carence en vitamine C), le béri-béri (carence en vitamine B1) ou le rachitisme (carence en vitamine D) ont heureusement quasiment disparu en Europe.


C’est suite à la découverte des origines de ces maladies que les agences gouvernementales de santé ont mis en place les fameux Apports Journaliers Recommandés (AJR).

Depuis les années 70 aux États-Unis, puis les années 80 en Europe, des études ont montré qu’une part importante de la population ne recevait pas ces apports journaliers recommandés. Ainsi par exemple, 80% des français sont carencés en vitamine D ou en Magnésium.


I. Les nouvelles causes des carences nutritionnelles

1. La restriction calorique

La modernisation de la société depuis le siècle dernier a donné lieu à des changements radicaux dans nos modes de vie. L’apparition du chauffage central, la diminution du travail manuel ou encore les ascenseurs en sont de bons exemples. On considère que l’homme a ainsi diminué environ de moitié sa dépense énergétique et donc ses apports caloriques : nous bougeons moins, nous dépensons moins, donc nous mangeons moins de calories, et donc moins de micronutriments.


2. L’appauvrissement des sols et l’industrialisation

Avec l’agriculture intensive et l’utilisation des herbicides et pesticides, la teneur en minéraux des sols a fortement diminué. Par conséquent toute la chaîne alimentaire est impactée; les végétaux directement et les aliments d’origine animale indirectement (viande, lait et produits laitiers, œufs, etc…) sont ainsi appauvris en micronutriments.

Le raffinage des céréales, les OGM, la conservation et le traitement thermique, les emballages plastiques, les additifs et polluants, sont autant de facteurs complémentaires contribuant à l’appauvrissement de nos aliments en micronutriments.


3. Les modes de vie ont changé

La société moderne qui ne laisse plus le temps pour cuisiner à partir d’éléments simples et sains a généré doucement mais insidieusement le drame de la malbouffe. A la multiplication des fast-foods est venue se rajouter plus récemment une forte croissance des plats cuisinés préparés et des calories vides (voir plus loin).

Les modes de cuisson comme le micro-ondes ou la cocotte-minute ont également diminué la quantité de micro-nutriments réellement assimilés. La dernière étude Nutrinet a ainsi montré qu’une consommation de 10% de plats transformées augmente de 12% le risque de cancer.


4. Situations de sur-utilisation

Les recommandations (AJR) sont établies pour la population générale, considérée en bonne santé. Certaines situations particulières viennent accroître les besoins comme la croissance, la grossesse et l’allaitement, ou le vieillissement. Enfin, des environnements particuliers participent également aux carences en micronutriments : stress, tabac, pollution, sport, médicaments, pilule, etc.

Ainsi des nouvelles maladies ont émergé au travers de ces carences, qui ont pu conduire à de l’auto-supplémentation, parfois excessive ou sur du trop long terme et qui reste donc à encadrer.


II. Les limites de l’alimentation


Jean Trémolières, un des pionniers de la nutrition, a parlé en premier de « calories vides » pour designer les aliments transformés d’aujourd’hui qui sont riches en calories mais pauvres en vitamines et minéraux.


Une alimentation équilibrée, telle que définie par les nutritionnistes, ne permet pas aujourd’hui de couvrir les besoins nutritionnels en micronutriments avec moins de 1 500 calories par jour.


III. Les compléments alimentaires viennent compenser nos carences


Les compléments alimentaires, bien ciblés, et dosés en fonction de situations identifiées, peuvent alors compenser les carences de chacun.

Le marché des compléments alimentaires est en forte croissance et c’est une conséquence des raisons évoquées ci-dessus. Mais la grande majorité de la population ne sait toujours pas quels compléments alimentaires prendre, quand, comment et sur quelle durée.

C’est dans ce sens que Cuure est une solution idéale pour vous permettre de supplémenter intelligemment et facilement votre alimentation en fonction des principaux facteurs qui vous sont propres et à l’origine de vos carences.

0 commentaire