Rechercher
  • Marie Kacouchia

Les aliments à toujours avoir dans ses placards !

Nous savons qu’il n’est pas évident d’imaginer des repas équilibrés tous les jours. En semaine en particulier, l'inspiration peut manquer quand le réfrigérateur et les placards sont peu fournis. La tentation est alors grande d’avoir recours à des repas industriels ou des aliments peu sains.


Notre conseil pour éviter de vous retrouver régulièrement dans cette situation : toujours avoir dans ses placards de quoi cuisiner quelques plats de secours équilibrés.


Mesdames, Messieurs, à votre liste de course !




Côté placard, nous vous recommandons donc de toujours avoir :


Des légumes secs


Les légumes secs ou légumineuses (famille des fabacées) sont caractérisés par une faible teneur en eau (parfait pour une longue conservation), une forte teneur en protéines et une forte teneur en glucides complexes. Parmi eux, on retrouve le plus communément les pois secs (pois chiches, pois cassés), les lentilles, haricots secs (rouge, noir, coco, azuki), fèves, graines de luzerne, de lupin de soja ou encore d’arachide.

Un plat riche en protéine vous donnera une sentiment de satiété plus long car les protéines diminuent l’index glycémique d’un repas.


Le saviez vous ? L’index glycémique est un indice qui mesure la capacité d'un aliment à augmenter votre taux de sucre dans le sang.

Des céréales


Instinctivement, on a tendance à penser aux pâtes et au riz. Mais notez qu’il est important de varier au maximum les céréales que nous consommons. En voici donc la liste :

Le blé (pain, semoule, pâtes, blé dur, boulgour, épeautre)

  • Le riz

  • Le maïs

  • Le seigle

  • Le quinoa

  • L’orge

  • Le sarrasin

  • Le millet

  • Le sorgho

  • Le triticale

  • L’amarante

Le saviez-vous ? Préférez consommer des céréales complètes, elles sont plus riches en fibres. Les fibres ont de nombreux rôles comme la régulation du transit, la satiété, équilibre la flore intestinale. Les fibres diminuent, au même titre que les protéines, l’index glycémique.

De l’huile


Le corps gras est quasiment indispensable pour cuisiner. Il existe plusieurs types de matières grasses. Les matières grasses d’origine animale (crème, beurre, graisses de porc…) et les matières grasses d’origine végétale (les huiles végétales).

De manière générale, il vaut mieux privilégier des matières grasses d’origines végétale car elles sont de meilleures qualité et moins riche en acides gras saturés et cholestérol.


Attention cependant à leur utilisation : Les huiles d’assaisonnement sont très riches et acides gras polyinsaturés (oméga 3-6). On retrouveras l’huile de lin, de noix, de sésames, de pignon de pin, de pépins de raisins… Ces huiles ne peuvent pas être utilisés pour la cuisson.

Les huiles de cuissons recommandées sont huile d’olive, huile de noisette.


Des conserves de poissons gras


Le poisson est riche en protéines, et les poissons gras sont également source d’Oméga 3 et de vitamine D, éléments que l'on ne trouve pas dans la viande. Attention cependant à l'assaisonnement de votre conserve qui peut être très calorique.


Des épices


Les épices ont des effets bénéfiques sur votre santé, notamment sur la digestion. Cependant, un abus d’épices peut provoquer des irritations gastro-intestinales et des hémorroïdes. Ayez donc la main légère !


Voici une liste d’épices à avoir dans ses placards :

  • Le poivre

  • Le curcuma

  • Cannelle

  • Muscade

  • Cumin

  • Gingembre


Nous espérons que ces aliments bon pour le corps vous inspirerons pour créer des repas délicieux et donc bon également pour l’esprit !

0 commentaire