Rechercher
  • Charlotte Legrand

L’effet long terme du stress sur votre système immunitaire


Selon une étude de Current Opinion, notre système immunitaire produirait une réponse inflammatoire sous l’influence du stress, aidant ainsi à combattre les attaques extérieures. Seulement, cette inflammation provoquée en continue pourrait encourager l’apparition de maladies chroniques, affaiblissant le fonctionnement normal de notre système immunitaire. Que se passe-t-il dans notre corps lorsque nous sommes stressé.e ? Quelles conséquences représentent le stress chronique ? Que faire pour apaiser les symptômes du stress ? Et comment soutenir notre système immunitaire quand nous sommes soumis au stress?



Que se passe-t-il dans notre corps quand le stress se déclenche

Bien des facteurs peuvent engendrer du stress. Quelque soit la cause, notre corps produit en réaction du cortisol, souvent appelé “l’hormone du stress”. Cette hormone, en combattant les germes invasifs, peut abaisser le nombre de lymphocytes (ou globules blancs) induisant ainsi une baisse immunitaire.


Explications :

  1. Le cerveau signale au corps qu’un danger est présent : stress.

  2. Le système immunitaire agit en réaction : il cherche à combattre la menace à l'intérieur du corps en relâchant des globules blancs. Or, il n’y a pas de menaces internes lorsque le stress vient d’une source externe.

  3. Le corps combat en relâchant le cortisol.

  4. Ne trouvant pas de réels ennemis, les globules blancs et rouges s’enflamment, et suppriment certains globules blancs.

  5. Notre réserve lymphocytaire abaissée, notre système immunitaire est fragilisé jusqu’à la régénération de globules blancs.


Une étude conclut que plus les périodes de stress sont longues, plus votre résistance au stress diminue. Ainsi, notre taux de stress normal augmente, notre corps s’adaptant au niveau de stress actuel. En réaction, il relâche du cortisol en plus grand nombre, compromettant ainsi l’action normale du système immunitaire.


Les effets long terme & stress chronique

Une inflammation constante due à un stress élevé est donc une porte ouverte aux infections et aux inflammations. Le stress chronique et sur le long terme peut donc engendrer des effets néfastes sur la santé comme des maladies chroniques, ou des habitudes compensatoires.


Le stress chronique ou enduré sur le long terme, peut accroître le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’obésité, d’asthme, d’ulcères, de migraines et toutes autres complications dues à un système immunitaire affaibli. Les personnes présentant une maladie auto-immune (VIH, diabète, cancer…) ont déjà un système immunitaire réduit, et doivent donc redoubler d’attention.


Dans la plupart des cas, une personne peut user d’un outil compensatoire pour faire face au stress, comme l’alcool, la cigarette, ou parfois des droguent qui puissent apaiser le stress de manière temporaire. Ces comportements sont bien évidemment à éviter, puisqu’ils contribuent également à l’augmentation de sources de stress, et à l'affaiblissement du système immunitaire.


Apaiser le stress

Le stress peut provoquer divers inconforts. Tout d’abord physiques comme :

  • Tensions musculaires

  • Problèmes digestifs et intestinaux

  • Troubles du sommeil (insomnies)

  • Manque d’appétit

  • Migraines

  • Vertiges

  • Fatigue


Mais aussi psychologiques et émotionnels :

  • Agitation

  • Irritation

  • Nervosité

  • Indécision

  • Baisse de libido

  • Anxiété

  • Mélancolie, sentiment d’attachement

  • Dépression

  • Faible estime de soi


Lorsque le niveau de stress est augmenté par un stress constant, il convient de mettre en place une routine adaptée pour le diminuer. Méditation, pratique d’un sport, travail de la respiration, ou encore accompagnement par un professionnel sont de rigueur.




Soutenir son système immunitaire dans les périodes de stress

Pour soutenir son système immunitaire durant les périodes de stress, vous pouvez suivre ces quelques conseils :


  • Bien s’alimenter

Bien s’alimenter, c’est apporter des nutriments riches, frais, de saison, et dans les bonnes quantités. Diminuez légèrement l’apport de viande, notamment rouge, qui peut être source de stress oxydatif (attention à ne pas la supprimer, car elle représente un apport en protéines essentiels). Augmentez fruits, légumes, protéines végétales (légumineuses, soja) et produits laitiers, qui composent une assiette équilibrée. Diminuez les produits transformés, le sucre, une nourriture trop grasse et trop salée, et l’alcool.

  • Miser sur les super-aliments

Sont considérés comme super-aliments ces aliments contenant un apport exceptionnel de nutriments, vitamines, minéraux et antioxydants. Parmi les fruits on trouve l’açaï, acérola, grenade, pomme, avocat, myrtille, baies d’argousier, baie de goji. Les légumes : le chou, la patate douce, les asperges, les betteraves. Concernant les graines on peut citer le lin, le sésame, le chia, la courge. Du côté des épices il y a la cannelle, l’ail, le gingembre, le wasabi. Parmi les algues et les plantes on compte l’agave, la spiruline, l’agar-agar, le guarana. Enfin, les huiles sont aussi recommandées : olive, coco, lin, foie de morue. Faites le plein !


  • S'accorder du temps

Même si vous avez peu de temps, 5 minutes de lecture, de respiration ou de calme, vous permettront de calmer votre corps et votre esprit. Pensez à prendre un peu de temps pour vous recentrez dès que cela est possible. Et si vous ne savez pas quoi faire de ces quelques minutes, jetez-un oeil à notre article sur la cohérence cardiaque.


  • Gardez un bon sommeil

L’horloge biologique doit être respectée au mieux pour que le système immunitaire puisse se régénérer et bien fonctionner. Il est donc essentiel de maintenir un rythme de sommeil correct. Dormir minimum 8 heures par nuit si possible vous permettra de reposer votre corps, votre esprit et de repartir du bon pied.


  • Complémentez-vous au besoin

Au besoin, vous pouvez soutenir votre organisme grâce aux compléments alimentaires selon votre inconfort lié au stress.


En cas de stress important sur une courte période :

Concentré anti-stress : un complément one shot pour soutenir les périodes de stress en contribuant à la relaxation.


En cas de troubles émotionnels :

Rhodiola : plante adaptogène aidant à réduire le stress et à la stabilité émotionnelle


En cas de troubles du sommeil :

Concentré Sommeil : acide aminé régulant le moral et l’humeur, favorisant l’endormissement et un sommeil réparateur


En cas de troubles de la concentration et de baisse de motivation :

L-Tyrosine : acide aminé stimulant l’énergie et la concentration, et induisant à retrouver une bonne motivation.


En cas de troubles anxieux :

Magnésium : plante précurseur de la sérotonine, régulant l’humeur, et apaisant l’anxiété

Ne pas oublier le système immunitaire :

Zinc : oligo-élément contribuant au fonctionnement normal du système immunitaire.


Sources

[1] https://www.news-medical.net/health/How-does-Stress-Affect-Your-Immune-System.aspx


[2] https://www.sunshineclinic.org/blog/how-stress-affects-your-immune-system/#:~:text=Many%20factors%20contribute%20to%20stress,normal%20white%20blood%20cell%20communication.


[3] https://health.clevelandclinic.org/what-happens-when-your-immune-system-gets-stressed-out/


[4] https://www.laboratoire-lescuyer.com/blog/nos-conseils-sante/le-guide-complet-des-superfruits-ou-super-aliments#:~:text=Les%20super%2Daliments%2C%20d%C3%A9finition,des%20algues%20ou%20certaines%20huiles


0 commentaire

Posts récents

Voir tout