Rechercher
  • Lydia Djender

L'Astaxanthine, une véritable source de jouvence

Connue et valorisée pour ses multiples bienfaits sur la santé et les performances physiques, l’Astaxanthine est certainement l’un des plus puissants antioxydants qui existe.


En effet, plusieurs chercheurs se sont intéressés à ce sujet, et les études cliniques prouvant son efficacité et ses vertus ne cessent de croître.


Ainsi, pour vous accompagner et répondre à chacun de vos besoins, Cuure lance l’Astaxanthine afin de vous offrir une expérience encore plus personnalisée !


Voici pourquoi ce complément alimentaire est particulièrement intéressant pour la santé.

Vous avez déjà peut-être entendu parler de l’Astaxanthine, mais avant d’aborder ses bienfaits, connaissez-vous la nature de ce complément alimentaire ? Marqué par sa couleur rouge vif caractéristique, l’Astaxanthine est un pigment de la famille des caroténoïdes, une famille que l’on retrouve également dans les fruits et légumes (tomates, poivrons rouges,...). Elle est produite naturellement par des microalgues marines de différentes espèces, lorsque celles-ci se retrouvent en condition de stress (chaleur, rayonnement UV...), constituant ainsi une haute barrière protectrice pour leur survie. C’est d’ailleurs ce pigment qui confère la couleur rosâtre à certains poissons et crustacés (saumons, crevettes, crabes, …) qui le consomment. Ce pigment agit donc sur le stress en luttant contre ses effets néfastes sur les cellules du corps, ce qui le qualifie d’antioxydant. Même en dehors des conditions extrêmes, notre corps est lui aussi soumis quotidiennement à de nombreux facteurs externes et internes qui agressent nos cellules : tabac, alcool, pollution, rayons UV, stress, manque de sommeil, sédentarité, activités physiques intensives… Ces facteurs génèrent alors ce que l’on appelle du stress oxydatif, responsable de l’altération et du vieillissement prématuré des cellules, et à l'origine de diverses maladies.


C’est en cela que la consommation de l’Astaxanthine sous forme de cures est très intéressante ! S'agissant de l’un des antioxydants les plus efficaces de la famille des caroténoïdes, elle est capable de neutraliser les radicaux libres (des molécules instables et néfastes que les cellules produisent sous l’effet du stress oxydatif), et ses bienfaits sont cliniquement prouvés.

Parmi ses bénéfices avérés, l'Astaxanthine est un puissant anti-âge qui limite efficacement le vieillissement de la peau en améliorant son élasticité et en la protégeant des agressions extérieures [1].


Elle réduit également la fatigue oculaire et préserve l’acuité visuelle ainsi que les fonctions cognitives [2].


Par ailleurs, elle est réputée pour augmenter l'endurance et améliorer les performances sportives en favorisant la récupération après un effort physique. Elle soulage aussi les maux articulaires et musculaires par son effet anti-inflammatoire. De plus, ce pigment limite le stress oxydant généré par un sport intense, ce qui le rend essentiel aux sportifs [3].

C’est donc en raison de ses nombreuses vertus que Cuure s’est intéressé au développement d’un complément alimentaire à base d’Astaxanthine.


Élaborée avec son Comité Scientifique, l’Astaxanthine de Cuure est naturelle et issue de la microalgue verte : Haematococcus pluvialis. Cette algue marine est produite au sein d'une culture éco-responsable qui utilise l'énergie solaire et extraite grâce au procédé d’extraction breveté AstaPure®.


Elle est ensuite encapsulée dans une capsule végan qui contient le dosage optimal de 4 mg. Elle est aussi sans gluten, sans lactose et sans soja.


Vous l’aurez donc compris, l'Astaxanthine présente un intérêt sur plusieurs aspects, particulièrement pour retarder le vieillissement cellulaire.

Et pour profiter encore mieux de ses bénéfices, des cures de 3 mois renouvelables dans l’année sont recommandées.

 

Sources :


[1] Tominaga, K., Hongo, N., Karato, M., & Yamashita, E. (2012). Cosmetic benefits of astaxanthin on humans subjects. Acta biochimica Polonica, 59(1), 43–47.


[2] Nakamura, A., Isobe, R., Otaka, Y., Abematsu, Y., Nakata, D., Honma, C., Sakurai, S., Shimada, Y. & Horiguchi, M. (2004). Changes in visual function following peroral astaxanthin. Rinsho Ganka (Jpn J Clin Ophthalmol), 58(6), 1051-1054.


[3] Brown, D. R., Gough, L. A., Deb, S. K., Sparks, S. A., & McNaughton, L. R. (2018). Astaxanthin in Exercise Metabolism, Performance and Recovery: A Review. Frontiers in nutrition, 4, 76.

2 commentaires

Posts récents

Voir tout