Rechercher
  • Clothilde R

Focus sur les Probiotiques

Du grec “pro” en faveur et “biotikos” la vie les probiotiques, ces micro-organismes qui peuplent l’intérieur de notre système digestif, pourraient devenir votre allié digestion et immunité. A quoi servent ces bactéries ? Comment les probiotiques peuvent-ils influencer notre “deuxième cerveau” le microbiote ? Pourquoi prendre des probiotiques aide au confort digestif ? 



Ce qu'il faut retenir :


  • Le microbiote est constitué de 100 000 milliards de micro-organismes.

  • Ces bonnes bactéries jouent de nombreux rôles dans la digestion, l’immunité et l’inflammation. 

  • Le microbiote est propre à chacun comme une empreinte digitale.

  • De nombreuses recherches montrent que la prise de probiotiques améliore la qualité du microbiote intestinal. 


Qu’est-ce que le microbiote ?


Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) : “Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes (bactéries, virus, parasites et champignons) qui vivent dans un environnement spécifique”.

Il existe plusieurs microbiotes localisés à différents endroits : la bouche, la peau, le vagin, l’intestin grêle et le côlon.

Celui qui est situé dans l’intestin grêle et dans le côlon est le plus riche, il comprend entre 1012 à 1014 micro-organismes ce qui représente environ 100 000 milliards de micro-organismes. Il pèse environ 2 kilos et dépasse ainsi le poids du cerveau. [1]


Aujourd’hui il est même considéré comme un organe à part entière qui intervient à différents niveaux sur notre santé. [1]

Le microbiote intestinal  joue un rôle non-négligeable sur les fonctions digestives mais aussi sur le système immunitaire, neurologique et métabolique. Lorsque le microbiote est équilibré on dit qu’il est en symbiose mais lorsque celui-ci est altéré qualitativement et quantitativement on parle alors de dysbiose.


Notre microbiote est formé dès la naissance et se développe durant  les premières années de vie.

Mais sa composition peut être modifiée par des éléments tels que la prise d’antibiotiques, les habitudes de vie comme la pratique du sport ou la sédentarité et l’alimentation (consommation de glucides simples, faible consommation de fibres ). [2]


De nombreuses recherches ont montré qu’une dysbiose du microbiote pouvait entraîner des troubles comme le syndrome de l’intestin irritable (SII), des allergies et même des pathologies comme les maladies inflammatoires chroniques des intestins (MICI), l’obésité, le diabète ainsi que d’autres maladies métaboliques. [9] 


Pourtant des analyses ont montré que notre microbiote s'appauvrit depuis plusieurs dizaines d’années du fait de notre alimentation industrielle et pauvre en fibres, de la consommation fréquente et importante d’antibiotiques et de notre hygiène de vie (tabac, alcool, stress …).

Il est possible d’agir directement sur les micro-organismes colonisant le microbiote intestinal et de rétablir cet équilibre précieux grâce aux probiotiques. [3] 

Qu’est-ce que les probiotiques ?


Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (levures,bactéries…) non-pathogènes considérés comme des “bonnes bactéries”. Ils vont agir directement sur notre microbiote via notre alimentation notamment grâce aux yaourts, fromages, produits fermentés (kombucha, kéfir, koumis, laits fermentés …) ou par la prise de compléments alimentaires.

Ils regroupent principalement les ferments lactiques (ou bactéries lactiques) et certaines levures. 


Pour Gary Huffnagle de l’Université du Michigan aux Etats-Unis : [4]  


« les recherches actuelles montrent qu’il y a de nombreux bénéfices à avoir un régime riche en probiotiques » .

Les bactéries lactiques sont utilisées depuis des milliers d’années pour conserver  la nourriture grâce au processus de fermentation. La fermentation est : “un mode de production d'énergie anaérobie (c’est-à-dire sans utiliser d’oxygène) qui déclenche une formation d'acide lactique en présence de glucides (sucres) et de bactéries spécifiques (les ferments lactiques). C'est cette production d'acide lactique qui va acidifier l'environnement et contribuer à éliminer les autres bactéries, y compris celles qui pourraient être pathogènes ou contribuer à la dégradation de l'aliment. C'est donc ainsi que les ferments lactiques aident à la conservation des aliments”. 


Elles peuvent même jouer un double rôle comme agents de la fermentation alimentaire et comme agents bénéfiques pour la santé.[5]


Comment agissent les probiotiques dans l'organisme ?


Tout d’abord la symbiose du microbiote intestinal est l’assurance d’une bonne santé globale. Mais l’équilibre du microbiote est fragile, et une infection, une prise d’antibiotiques ou le stress suffisent à le perturber et à rompre cet équilibre. 


Le premier rôle des probiotiques est un rôle métabolique.

Ceux-ci dégradent une partie du cholestérol permettant de baisser son taux, ils facilitent l’assimilation des vitamines et minéraux et permettent la synthétisation de la vitamine B et K. Les probiotiques participent aussi à améliorer le transit et à faciliter la digestion. [6] Lorsque l’on ingère des probiotiques des mécanismes se mettent en place dont la sélection des bonnes souches au détriments d’autres souches de bactéries.

Ils ont principalement deux modes d’action : la stimulation du système immunitaire puis la  régulation de celui-ci.


Efffectivement, 70% des cellules immunitaires se localisent dans les intestins et elles communiquent constamment avec le microbiote intestinal [7]. Par exemple, la bactérie Lactobacillus Casei Defensis est une bonne bactérie qui stimule les cellules immunitaires naturelles de l’intestin.


Ainsi les probiotiques créent un “rempart” contre les organismes pathogènes. En effet lorsque le microbiote est en symbiose les bactéries dans les intestins protègent l’organisme d’une éventuelle prolifération de mauvaises bactéries. 

Si le microbiote est en situation de dysbiose une inflammation peut s’installer causant des troubles digestifs dans un premier temps, puis dans un second temps des symptômes extérieurs, sur la peau et les articulations par exemple. [8]


Mais aussi …


Les bienfaits des probiotiques sont de plus en plus évoqués dans le domaine scientifique. Ils agissent sur de nombreuses pathologies comme l’hyperperméabilité de l’intestin, les MICI, le SII mais aussi sur l’acné et les cystites. [9]


Pourquoi prendre des probiotiques ?

  • pour rétablir l’équilibre du microbiote

  • pour faciliter le transit intestinal 

  • pour améliorer le confort digestif 

  • pour aider le système immunitaire

Notre mélange probiotique


Nous avons sélectionné 4 souches de bactéries contenant 8 milliards de probiotiques qui jouent chacune un rôle spécifique. 


La bactérie Lactobacillus acidophilus a pour rôle de produire de l’acide lactique ou lactase, l’enzyme qui découpe le lactose (sucre du lait). [10]

La bactérie Bifidobacterium lactis est aussi une bactérie qui produit  de l’acide lactique et facilite donc la digestion du lactose.

La bactérie Lactobacillus plantarum est reconnue comme protectrice contre les infections intestinales  et pourrait participer à l’amélioration des symptômes du Syndrome de l’intestin irritable (SII). 

La bactérie Bifidobacterium Breve permettrait d’atténuer les allergies, l’asthme, l’obésité et les troubles digestifs comme la diarrhée ou la constipation. [11]



Sources : 


[1] INSERM - Dossier : “Microbiote intestinal (flore intestinale) - https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/microbiote-intestinal-flore-intestinale

[2] Institut Servier - Colloque “ Le microbiote intestinal et son hôte : entente ou mésentente ?” - 

https://institut-servier.com/sites/default/files/publications/L_Cox_FR.pdf

[3] ENS - Lyon - Article “ Le microbiote intestinal : description, rôle et implication physiopathologique” :

http://acces.ens-lyon.fr/acces/thematiques/immunite-et-vaccination/thematiques/virus-et-immunite/le-microbiote/pdf/1-s2-0-s0248866315011273-main.pdf

(https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/en/impact-lifestyle-diet-gut-bacterial-communities-across-geographically-culturally-diverse-human-populations/)

[4] LaNutrition.fr - Article - “Les probiotiques, des bactéries qui nous veulent du bien” - https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/produits-laitiers/les-probiotiques-des-bacteries-qui-nous-veulent-du-bien

[5] World Gastro Enterology - “Probiotiques et Prébiotiques” https://www.worldgastroenterology.org/UserFiles/file/guidelines/probiotics-french-2011.pdf

[6] CCHCC - Article  “Le rôle des probiotiques “

https://www.cchcc.ca/le-role-des-probiotiques/

[7] SNFGE - “Microbiote et immunité intestinale “ https://www.snfge.org/sites/default/files/SNFGE/Formation/chap-13_fondamentaux-pathologie-digestive_octobre-2014.pdf

[8] Pharmacie Principale - Les vertus des probiotiques https://m.pharmacie-principale.ch/themes-sante/alimentation/les-vertus-des-probiotiques

[9] FMC gastro - “Microbiote et MICI “ https://www.fmcgastro.org/texte-postu/postu-2018-paris/microbiote-et-mici/

Le Quotidien du patient - “ Quel est l’intérêt des probiotiques dans le traitement des MICI ?”

https://le-quotidien-du-patient.fr/article/demain/medecine/maladies-chroniques/2018/11/23/probiotiques-mici/

Revue Pharma - “Syndrome de l’intestin irritable : pourquoi conseiller un probiotique ?”

https://www.revuepharma.fr/2017/11/syndrome-de-lintestin-irritable-conseiller-probiotique

[10] University of Rochester Medical center -  Health Encyclopedia - “ Lactobacillus Acidophilus” https://www.urmc.rochester.edu/encyclopedia/content.aspx?contenttypeid=19&contentid=Lactobacillus

[11]  Selfhacked - “9 Surprising Health Benefits of Bifidobacterium breve”

https://selfhacked.com/blog/b-breve/

0 commentaire

Posts récents

Voir tout