Rechercher
  • Clothilde R

Focus sur la vitamine C

Véritable allié pour bien affronter l’hiver, la vitamine C est célèbre pour booster le système immunitaire et pour apporter de l’énergie. Ce que l’on connaît moins sur cette vitamine est son rôle clé sur la transmission du message nerveux et sur la diminution du stress. Découvrez la vitamine C.  


Sommaire :

  • Quel est le rôle de la vitamine C ?

  • Où peut-on trouver la vitamine C ?

  • Pourquoi se complémenter ?


Ce qu'il faut retenir :

  • La vitamine C a pouvoir anti-oxydant puissant

  • Elle stimule le système immunitaire notamment lors d’infections bactériennes ou virales 

  • 20% des adultes ont des apports inférieurs aux 2/3 des apports recommandés

La vitamine C ou acide ascorbique est une vitamine hydrosoluble (c’est-à-dire qu’elle se dissout dans l’eau) qui est essentielle mais très fragile puisqu’elle est sensible à la chaleur et à la lumière. Cette vitamine n’est ni stockable ni synthétisable c’est-à-dire qu’elle doit être apportée quotidiennement dans l’organisme. [1]


Quel est le rôle de la vitamine C ?


La vitamine C est une vitamine qui possède des rôles majeurs au sein de l’organisme.

Tout d’abord la vitamine C joue un rôle clé sur notre système immunitaire. En effet, cette vitamine stimule nos défenses immunitaires lors d’infections virales ou bactériennes en augmentant la prolifération des globules blancs . Son pouvoir anti-oxydant puissant permet de freiner le processus de  vieillissement cellulaire en protégeant les cellules du stress oxydatif liés aux radicaux libres. 


De même, elle participe au renouvellement de la vitamine E, une autre vitamine au pouvoir anti-oxydant. [2]

La vitamine stimule la production de collagène, substance naturelle présente dans l’organisme qui a pour but de structurer la peau, les os et les différents tissus.


Elle favorise l’absorption du fer, élément essentiel puisqu’il participe au transport de l’oxygène dans le sang. L’oxygénation et le fonctionnement des cellules sera donc plus efficace. [3]


Elle participe à la synthèse des neurotransmetteurs, des composés chimiques libérés par des neurones qui permettent la transmission d’un message nerveux tel que la dopamine ou l’adrénaline.

L’intérêt de ce rôle est d’améliorer le fonctionnement du cerveau, de réduire la fatigue et le stress. [4]


Ensuite, elle agit sur l’élimination d’éléments toxiques en les transformant en éléments facilement éliminables par l’organisme, notamment le plomb, les pesticides et le dioxyde de carbone. 

  • Mais aussi …

Elle a un rôle anti-inflammatoire et cicatrisant : La vitamine C aurait des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes en prévenant la formation d’histamine (molécule libérée qui permet la dilatation des petits vaisseaux). 


Un rôle souvent peu connu : la vitamine C participe à l’assimilation et à la fixation du calcium permettant la croissance et le maintien des os. [5]


Où peut-on trouver la vitamine C ?


Dans l’alimentation on retrouve la vitamine C dans :


Goyave (228 mg pour 100g)

Poivron jaune (184 mg pour 100g)

Cassis (181 mg pour 100g)

Persil frais (177 mg pour 100g)

Orange (57 mg pour 100g)

Pamplemousse (31,2 mg pour 100g) [6]


La vitamine C est une vitamine sensible, un aliment peut perdre la moitié de sa teneur en vitamine C en 24h à température ambiante. De plus, certains modes de cuisson peuvent altérer cette vitamine, avec une perte en moyenne de 50%. 


Pourquoi se complémenter ?


Certaines populations ont des besoins en vitamine C plus importants comme les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les personnes âgées. D’autres populations  sont plus à risque d’avoir des taux plus faibles de vitamine C dont les personnes consommant peu de fruits et légumes, l’excès de sport,la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoire et les personnes atteintes de maladies digestives comme la maladie de Crohn qui diminuent l’absorption de cette vitamine. 


Également, les fumeurs ont des besoins plus importants que la moyenne en particulier ceux qui fument 10 cigarettes/jour assimilent 20 à 30% de vitamine C en moins.

Les besoins en vitamine C d’un fumeur sont, par conséquent, augmentés de 20 mg par jour pour compenser cette perte.

Les déficits sont assez courants car l’organisme n’est pas capable de stocker cette vitamine. Ils se manifestent par une fatigue plus importante, le système immunitaire plus défaillant et des douleurs articulaires entre autres.


Ainsi selon l’étude SU.VI.MAX 20% des adultes ont des apports inférieurs aux 2/3 des apports recommandés. [7]

La vitamine C Cuure 


Notre Vitamine C contient l'actif breveté et cliniquement prouvé PUREWAY-C™

Sous cette forme optimisée, la vitamine C est complexée à deux actifs naturels : des métabolites lipidiques de riz et des bioflavonoïdes d'agrumes

Cette association unique mimant le processus naturel d'assimilation s'avère être plus rapidement absorbée (+ 233%), mieux retenue par l'organisme et plus efficace que les formes classiques de vitamine C. Contrairement aux autres formes synthétiques, elle est également très bien tolérée par l'estomac

Notre Vitamine C possède donc tous les bénéfices de la forme naturelle (biodisponibilité, tolérance digestive et efficience), mais présente l'avantage d'être bien plus concentrée en vitamine C (90% contre 17% pour l'acérola).


Sources: 


[1] ANSES - Vitamine C - https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c-ou-acide-ascorbique

[2] Nutrition Expertise - Vitamine C - https://www.nutrition-expertise.fr/vitamines/vitamine-c.html

Free Radical Biology & Medicine - Vitamins C and E: Beneficial effects from a mechanistic perspective - https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3156342/

[3] Nutriting - Vitamine C -  https://www.nutriting.com/comprendre-la-nutrition-2/glossaire-des-vitamines/vitaminec/?v=11aedd0e4327

[4] PubMed - A critical review of vitamin C for the prevention of age-related cognitive decline and Alzheimer's disease. - 

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22366772?dopt=Abstract

[5] National Institutes of Health - Vitamin C - https://ods.od.nih.gov/factsheets/VitaminC-HealthProfessional/

[6] Table CIQUAL - https://ciqual.anses.fr

 [7] Dr Anne Galinier, Dr Leonardo Astudillo - LES DÉFICITS EN VITAMINE C -

http://www.dufmcepp.ups-tlse.fr/app_scom/scom_fichier/repertoire/091008162147.pdf

0 commentaire

Posts récents

Voir tout