Rechercher
  • Lydia Djender

Focus sur la Kératine

Au travers des âges, les cheveux ont toujours occupé une place centrale dans de nombreuses cultures. Aujourd’hui encore, ils participent beaucoup à la construction de l'estime de soi pour certains. Alors, on pense souvent à prendre soin de ses cheveux afin de les maintenir beaux et en bonne santé. Pour cela, on a tendance à avoir recours à la Kératine et qui de ce fait est largement plébiscité. La kératine est retrouvée dans de multiples et divers produits pour cheveux. Entre les shampoings, sérums, baumes, masques, ampoules…elle est présente sur les marchés sous plusieurs formes.


Mais qu’est-ce que la kératine ? Quel lien a-t-elle avec les cheveux ?


Sommaire :

  • Qu’est-ce que la Kératine ?

  • Quels sont les rôles de la Kératine ?

  • Quels facteurs fragilisent les cheveux ?

  • Une Cuure de Kératine pour renforcer ses cheveux


Qu’est-ce que la Kératine ?


La Kératine est une protéine filamenteuse provenant de cellules mortes. Elle est le principal constituant des phanères de nombreuses espèces animales (cornes, plumes, laine, poils, griffes, becs…). Elle compose 95% des cheveux, des ongles et de l’épiderme chez l’Homme.


Cette protéine est synthétisée via un processus de kératinisation par les kératinocytes, des cellules spécialisées retrouvées sur l’épiderme et les phanères [1] [2] .

Quels sont les rôles de la Kératine ?


Tout d’abord, il faut savoir que la kératine est dite structurale car elle joue un rôle primordial dans la structure et la cohésion des tissus, notamment grâce à sa richesse en acides aminés soufrés tels que la cystéine.


Les cheveux humains sont ainsi constitués de 3 couches concentriques de kératine [3] [4] :

  • La cuticule pilaire est la couche la plus externe et protectrice du cheveu. Elle est constituée d'écailles empilées. Des écailles bien aplaties et scellées ensembles sont signe d’une chevelure en bonne santé (brillance, force)

  • Le cortex est la partie intermédiaire. Cette zone est très robuste et confère les propriétés de solidité, de résistance mais aussi d’élasticité du cheveu. Car lorsque l’on tire les cheveux, ils doivent être capables de retrouver leur forme et taille initiale. C’est également à ce niveau que la mélanine est produite (pigment responsable de la couleur des cheveux)

  • La medulla, moelle ou canal médullaire est la partie la plus interne du cheveux. Elle se présente comme un petit tunnel présentant quelques cellules mortes. Celle-ci n’a aucune incidence sur la qualité du cheveu


La kératine a aussi la caractéristique d'être insoluble, ce qui permet de conférer à ses constituants une propriété d’imperméabilité.


Par ailleurs, pour se protéger des rayons ultraviolets du soleil, les kératinocytes absorbent la mélanine (pigment de l’épiderme).


Pour résumer, la kératine protège globalement la fibre capillaire contre diverses agressions telles que les rayons UV, la chaleur, les colorations/décolorations, l’eau salée de la mer, le calcaire, la pollution et autres multiples facteurs extérieurs.


Elle contribue donc essentiellement à l’état de santé général en protégeant les cheveux, mais aussi les ongles et la peau.


Quels facteurs fragilisent les cheveux ?


La santé des cheveux dépend, comme évoqué précédemment, de facteurs externes, mais aussi de facteurs internes :

  • le mode de vie

  • la qualité alimentaire : carences en fer, zinc, vitamine D, B8 (biotine) et B5 (acide pantothénique), …[5] [6] [7]

  • les perturbations hormonales

  • la génétique

  • l’âge

  • le stress…

Ces facteurs peuvent troubler la production de kératine mais aussi la croissance des cheveux ainsi que leur force, brillance et souplesse. Avec le temps, cette molécule se renouvelle de moins en moins, pouvant entraîner la fragilisation des cheveux en devenant cassant, fourchu et moins volumineux. Les ongles sont également impactés en devenant cassants et la peau un peu plus relâchée.


Une Cuure de Kératine pour renforcer ses cheveux


Vous l’aurez compris, une supplémentation en Kératine aide à renforcer la structure des cheveux, des ongles et de la peau. Elle favorise également la production de puissants antioxydants (SOD et glutathion) et booste la production de collagène, améliorant ainsi la souplesse de la peau .


Cuure a choisi d'utiliser une Kératine brevetée et cliniquement prouvée : la Kératine CYNATINE® HNS. Suite à des expériences en laboratoire, 88% des personnes ayant utilisé CYNATINE® HNS pendant 3 mois ont remarqué que leurs ongles étaient moins cassants et que leurs cheveux étaient jusqu'à 95% plus brillants [8].


Enfin, des composants structurels des cheveux ont été mesurés (cystine, méthionine, sérine). Les résultats ont montré une amélioration de 20% de la structure des cheveux [8].


Chacune des gélules Cuure renferme la dose efficace et biodisponible de 500 mg de CYNATINE® HNS, dose utilisée dans les études cliniques.

De plus, la Kératine Cuure est naturelle et purement issue de laine de mouton, couplée à un anti-agglomérant 100% naturel à base de riz.



La Kératine est donc un atout pour avoir une belle chevelure certes, à condition de la coupler bien sûr à un mode de vie sain. L’hygiène de vie globale est à considérer, notamment une bonne qualité alimentaire.


Sources :


[1] Bernard, B. A. (2002). Hair biology: an update. International Journal of Cosmetic Science, 24(1), 13–16.


[2] Kierszenbaum, A. L. (2006). Histologie et biologie cellulaire. Une introduction à l'anatomie pathologique. De Boeck Supérieur.


[3] Tortora, G. J., & Derrickson, B. (2018). Anatomie et physiologie. De Boeck supérieur.


[4] Julianna L. Martel, J. L., Miao, J. H., & Badri, T. (2020). Anatomy, Hair Follicle. StatPearls Publishing LLC.


[5] Kil, M. S., Kim, C. W., & Kim, S. S. (2013). Analysis of Serum Zinc and Copper Concentrations in Hair Loss. Annals of Dermatology, 25(4), 405.


[6] Trost, L. B., Bergfeld, W. F., & Calogeras, E. (2006). The diagnosis and treatment of iron deficiency and its potential relationship to hair loss. Journal of the American Academy of Dermatology, 54(5), 824–844.


[7] Rushton, D. H., Norris, M. J., Dover, R., & Busuttil, N. (2002). Causes of hair loss and the developments in hair rejuvenation. International Journal of Cosmetic Science, 24(1), 17–23. [8] Beer, C., Wood, S., & Veghte, R. H. (2014). A Clinical Trial to Investigate the Effect of Cynatine HNS on Hair and Nail Parameters. The Scientific World Journal, 2014, 1–6.

0 commentaire