Rechercher
  • Charlotte Legrand

Dry January : comment se défaire des addictions ?

À chaque nouvelle année, les bonnes résolutions encouragent chacun à se défaire de mauvaises habitudes au profit de meilleures : de beaux projets personnels, du sport au quotidien, ou plus généralement une bonne hygiène de vie pour une meilleure santé. Alors après les quelques excès des fêtes, prendre soin de son corps durant toute l’année est une des meilleures résolutions.


Depuis 2013, l'initiative du “Dry January”, littéralement janvier sec, encourage chacun à s'abstenir de consommer de l’alcool durant tout le mois. Originaire du Royaume-Uni, l'initiative vise à prévenir et sensibiliser aux risques de l’alcoolisme.


Si le mouvement de groupe est un bon moyen de s’y tenir, certaines autres addictions peuvent avoir la vie dure, et s’en défaire reste souvent une étape compliquée.


Pour aider à éliminer les addictions, Cuure a spécialement pensé un complément alimentaire aux multiples bienfaits : le Griffonia, et réunit ses meilleurs conseils pour lutter contre les dépendances au quotidien.




Comment fonctionnent les addictions ?


L’humain est un être fait d’habitudes. Le cerveau fonctionne par plusieurs routes de neurones, construisant des circuits et ainsi nous permettant d’accomplir des actions déclenchant des ressentis, émotions ou sentiments différents. Quotidiennement, nous répétons les mêmes actions par des schémas d’habitudes : aller au travail, manger, conduire les enfants à l’école, faire le ménage, prendre soin de son hygiène personnelle… Ces habitudes ne déclenchent souvent aucune émotion ou sentiment fort de satisfaction.


Cependant, certaines comme la consommation d’alcool, de drogues, les jeux ou encore le shopping, peuvent être à l’origine d’un bonheur instantané. La raison ? Le circuit de récompense se retrouve impliqué. Ainsi, l’action vient déclencher un sentiment de satisfaction, pouvant se retrouver multiplié par des substances psychotropes, comme l’alcool et les drogues. Le circuit se voit perturbé par ce faux sentiment fort de satisfaction : l’addiction est créée.




Lutter contre les addictions au quotidien

Pour lutter contre des addictions ancrées et dangereuses, la prise en charge d’un spécialiste est nécessaire pour que le sevrage se fasse dans de bonnes conditions. Dans le cas de dépendances gérables, la meilleure solution est de trouver des moyens de production naturelle de sérotonine. Plus simplement, l’essentiel est de se tourner vers des activités saines qui nous procurent de la satisfaction et du plaisir. Quelques exemples :

  • Pratiquer une activité sportive : en plus d’être excellent pour la santé, le sport permet la production de dopamine naturelle, qui déclenche le mécanisme de récompense incluant la sérotonine.

  • Bien s’alimenter, en se faisant plaisir : manger est l’un des premiers producteurs de sérotonine. En satisfaisant les papilles et la faim, le cerveau reçoit le signal de l’action agréable et déclenche ainsi le circuit de récompense. Cependant, rééduquer son cerveau et son palais à une alimentation saine, avec moins de sucres, de produits transformés et des saveurs artificielles, permet aux hormones et aux neurotransmetteurs de se sustenter seulement grâce aux éléments naturels, et aux sensations, comme celles de la faim ou de l’envie de redevenir normales.

  • Limiter les excitants : trop demandeurs pour le cerveau, le cœur, et ainsi encourageant la production du stress, mieux vaut s’écarter de tout ce qui peut être susceptible de les exciter. Café, sucre, mais aussi écran, téléphone, etc, sont à limiter, au profit d’un livre, d’une infusion et d’un espace calme.

  • Miser sur les huiles essentielles : naturelles et bienfaisantes, elles ont de puissants pouvoirs sur notre corps. Par exemple, la lavande apaisent les maux liés au stress et à l’anxiété. Quant à l’huile de petit grain bigarade, elle permet de réduire les agitations et palpitations pouvant apparaître à cause du manque.

  • Mettre en place de bonnes routines : pour contrer les habitudes liées aux anciennes dépendances, une bonne démarche est d’en mettre d’autres en place. Par exemple : remplacer la première cigarette par une petite promenade de santé, le verre de vin le soir par un verre de jus de cranberry, ou encore le téléphone portable au réveil par un carnet pour noter ses rêves.

Qu’est-ce le Griffonia ?


Le Griffonia est une légumineuse grimpante, poussant souvent sous forme de lianes. Son fruit est ovale et plat. Originaire d’Afrique de l’Ouest, elle est consommée dans l’alimentation et la médecine traditionnelle depuis des années. Si ses feuilles étaient d’abord utilisées pour éloigner les poux ou soigner les plaies, l’intérêt est davantage porté sur ses graines depuis quelques années.


Dans les années 80, des chercheurs ont identifié un nouveau principe actif, le 5-HTP, ou

5-hydroxytryptophane, au sein de la graine du Griffonia. Cette molécule est à l'origine de la sérotonine, un neurotransmetteur permettant aux informations de circuler dans le cerveau, et notamment en régulant les humeurs. Il est alors rapidement utilisé en phytothérapie comme un des meilleurs substituts naturels aux neuroleptiques de synthèse.


Utilisé pour lutter contre les troubles du sommeil, des comportements alimentaires ou les syndromes de l’anxiété et de la dépression, il apparaît également comme un excellent appui en cas d’addiction. En venant supporter l’arrêt de la substance addictive, le Griffonia vient créer une molécule à la base de la sérotonine, permettant ainsi au cerveau de recevoir une dose convenable et de se sentir satisfait, sur le long terme, naturellement.




Pourquoi choisir Cuure ?


Rigoureusement sourcé au Ghana dans son environnement endémique, notre Griffonia contient la juste dose de 100 mg de 5-HTP, correspondant au dosage recommandé par les études scientifiques. Nous avons réussi à atteindre ce dosage en seulement une gélule quotidienne en utilisant un extrait titré à 30% de 5-HTP. Notre Griffonia ne contient que de l'extrait de plante et du talc, sans aucun autre excipient.


Cette composition méticuleusement dosée vous permet d’inclure cette plante dans votre cure quotidienne, en plus des autres compléments qui vous ont été recommandés lors de votre diagnostic, et ainsi d’en retirer tous les bienfaits.


Contre-Indications


Chaque complément alimentaire doit être pris dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Le Griffonia est contre-indiqué chez la femme enceinte et allaitante, et les personnes sous traitement anti-dépresseurs.

Ces compléments ne substituent pas à la prise d’antidépresseurs ou d'anxiolytique.


À savoir que la prise de Griffonia peut avoir des effets secondaires légers avec des troubles digestifs passagers. Pour limiter la survenue, il est recommandé de débuter avec de faibles doses.


Nos conseils


Prendre soin de soi passe par l’alimentation, le bien-être mental et une bonne hygiène de vie générale. Si parfois cela semble un peu plus complexe, prendre de nouvelles habitudes, bonnes et vertueuses, peut être plus simple qu’on ne le pense. Ainsi Cuure propose une sélection de compléments personnelle et adaptée à vos besoins. Recevez chaque mois une box comprenant votre dose quotidienne de compléments à prendre chaque matin avec un grand verre d’eau : de quoi commencer la journée du bon pied avec une bonne nouvelle habitude. Une fois qu’elle sera ancrée, à vous de décider de la suivante : aller courir ? manger un petit-déjeuner complet ? prendre le temps de méditer ?


À vous de jouer !

 

Sources :

[1] INSERM • Dossier sur l'addiction et la dépendance (2017)

[2] Fédération pour la recherche sur le Cerveau • Official Website (2022)

[3] Dry January • Official Website (2022)


0 commentaire