Rechercher
  • Lydia Djender

Tous nos conseils pour améliorer sa digestion

Ballonnements, brûlures, constipations,... tant d’inconforts digestifs occasionnels responsables de malaises. Ces embarras interfèrent souvent avec notre bien-être ainsi que nos relations sociales. Il est pourtant possible de les réduire et même de les éviter en changeant nos habitudes, et cela par de simples gestes à adopter ! Regardons-les de plus près.


Sommaire :

  • Quels sont les différents types de maux intestinaux ?

  • Quelle hygiène de vie adopter ?

  • Quels compléments Cuure pour améliorer sa digestion ?


Quels sont les différents types de maux intestinaux ?


Pour adopter de bons réflexes en cas d’inconforts intestinaux, il est intéressant de bien les comprendre. En effet, cela permettra d’être en mesure de les identifier afin de les soulager de la bonne manière.


- La constipation : est la difficulté à évacuer les selles en raison du ralentissement de leur progression dans le côlon (gros intestin). Ceci se traduit donc par des selles trop peu fréquentes (moins de 3 fois par semaine) et trop dures, ce qui complique la défécation. Elle peut avoir plusieurs causes dont une alimentation pauvre en fibres, une hydratation insuffisante et peu ou pas d’activité physique. Le fait de “se retenir” favorise aussi la constipation ainsi que les changements de rythme brusque tels que ceux rencontrés lors de voyages (jetlag) [1] [2].


- La diarrhée : est plutôt l’inverse, avec une émission de selles trop importante par rapport à la normale, plus fréquente (plus de 3 fois par jour) et liquides ou molles. Elle est souvent accompagnée de douleurs abdominales. Selon le type de diarrhée elle peut avoir plusieurs causes plus ou moins graves, telles que les intoxications alimentaires, les intolérances (lactose, gluten…) ou le stress intense, mais on retiendra ici la consommation excessive de fibres.

En effet, certaines fibres alimentaires (insolubles) provoquent une accélération du transit intestinal, ne laissant pas le temps à l’eau d'être absorbée lors de la digestion. Le sucre et certains édulcorants (sorbitol, maltitol, xylitol…) ont un effet laxatif lorsqu’ils sont consommés abondamment. Il en est de même lors d’une surconsommation de produits gras [3] [4].


- Les ballonnements : se manifestent par un gonflement de l'abdomen et son tiraillement. Ils sont souvent accompagnés de douleurs gênantes, de gargouillis et de flatulences. Cela est provoqué par une accumulation de gaz difficilement évacués.


Leur origine est en grande partie liée à la consommation d’aliment susceptibles d'engendrer des gaz : oignon et crucifères (choux, choux fleurs, brocolis, choux fermenté…), légumineuses (pois, pois-chiches, flageolets, fèves, lentilles,...), féculents (céréales, pomme de terre…), boissons gazeuses (y compris la bière), lait, produits laitiers ...

Cela se manifeste également lors de constipations et chez les personnes avalant trop d’air, le plus fréquemment en mangeant et buvant trop vite, en parlant en mangeant ou en mâchant des chewing-gum, ce qui induit une dilatation de l’estomac [5].


- Les brûlures : correspondent à une sensation d’aigreur douloureuse dans l’estomac. L’acidité peut remonter et être ressenti vers la poitrine et jusqu'à la gorge.


Ces brûlures peuvent-être liées à plusieurs causes selon la gravité, comme la consommation de tabac et le plus souvent suite à un repas trop gras ou trop copieux. Certains aliments peuvent également en être responsable (épices, café, thé, alcools, produits acides...)[6] [7].


Il faudra garder à l’esprit que ces inconforts sont sans gravité lorsqu’ils sont occasionnels et qu’ils peuvent résulter de différents autres facteurs : grossesse, traitements médicaux, hospitalisation...


Quelle hygiène de vie adopter ?


Avoir une bonne hygiène de vie adaptée est essentiel pour favoriser une bonne digestion et surtout prendre soin de sa flore intestinale ou microbiote. Celui-ci joue un rôle central dans notre santé générale et particulièrement notre digestion. Afin de le préserver, des apports adéquats en fibres sont nécessaires, ainsi qu’une réduction de lipides et sucres simples.

Par ailleurs, voici quelques conseils selon le trouble digestif.


- La constipation : - Favoriser un bon apport en fibres (produits céréaliers complets, légumineuses, légumes, fruits, pruneaux)

- Boire au minimum 1,5l d'eau par jour pour hydrater les selles

- Manger à des heures régulières

- Faire de la marche ou de la course pour stimuler le transit

- Se présenter régulièrement à la selle et éviter de se retenir


- La Diarrhée : - Consommer les produits céréaliers raffinés (riz, pâtes, pain blanc,...), les bananes, les pommes, les poires et viandes maigres.

- Limiter le gras, édulcorants, épices, alcool, boissons industrielles...

- Boire au minimum 1,5l d'eau par jour pour éviter la déshydratation


- Les ballonnements : - Manger lentement et calmement afin de bien mâcher et éviter d'avaler trop d'air.

- Limiter oignon et crucifères (choux, choux fleurs, brocolis, choux fermenté…), légumineuses (pois, pois-chiches, flageolets, fèves, lentilles,...), féculents (céréales, pomme de terre…), boissons gazeuses (y compris la bière), ...

- Marcher pour favoriser la digestion.


- Les brûlures : - Limiter les épices, sauces piquantes, le gras, l’alcool, café et thé à jeun, citron et repas trop copieux (possible de les fractionner)


Quels compléments Cuure pour améliorer sa digestion ?


Pour vous aider à soulager les petits inconforts digestifs, Cuure propose selon la gêne ressentie plusieurs solutions douces en complément d’une hygiène de vie équilibrée.


Carvi : lutte efficacement contre les ballonnements, facilite le transit et est un très bon antispasmodique.


Boswellia : aide à réduire les inflammations et brûlures en apaisant le système digestif et en le protégeant.


Probiotiques : soutiennent la flore intestinale et aident à régulariser le transit.


Chardon-Marie : protège le foie (organe indispensable à la digestion des lipides) et soutient ses fonctions détoxifiantes par élimination des toxines accumulées.



Bien entendu, les maux évoqués ne constituent pas une liste exhaustive de tout ce qui existe. Nous avons abordé là, les petits inconforts occasionnels que tout le monde peut rencontrer à différents moments de la vie. Néanmoins, ces inconforts peuvent-être le résultat de certaines pathologies. Ainsi, si vous n'observez aucune amélioration malgré vos efforts, il sera indispensable de consulter votre médecin afin d’explorer le système digestif plus en détail et déterminer si un traitement médical est nécessaire.


En attendant, rien ne vous empêche d’adopter ces bonnes habitudes qui ne vous feront que du bien !


Sources :

[1] Ameli. (2020). Constipation de l’adulte : définition, symptômes, facteurs favorisant. Consulté en 2021 sur : https://www.ameli.fr/

[2] Vidal. (2019). Constipation chez l’adulte. Consulté en 2021 sur : https://www.vidal.fr/ [3] Vidal. (2020). Les causes des diarrhées. Consulté en 2021 sur : https://www.vidal.fr/ [4] Édulcorants. Les édulcorants basses calories ont-ils un effet laxatif ?. Consulté en 2021 sur : https://www.edulcorants.eu/

[5] Vidal. (2019). Ballonnement, flatulence, et aérophagie. Consulté en 2021 sur : https://www.vidal.fr/ [6] Vidal. (2020). Brûlures d’estomac et RGO. Consulté en 2021 sur : https://www.vidal.fr/


[7] Ameli. (2020). Reflux gastro-œsophagien (RGO) de l’adulte : définition, symptômes et causes. Consulté en 2021 sur : https://www.ameli.fr/

Posts récents

Voir tout