Rechercher
  • Marie Kacouchia

11 astuces pour améliorer sa digestion

La digestion est un processus biologique sophistiqué au cours duquel les aliments sont dégradés et transformés en nutriments assimilables qui traversent ensuite la paroi intestinale pour entrer dans la circulation sanguine.

Il arrive cependant parfois que cette digestion se complique, entraînant des troubles fonctionnels de natures variées. Il s’agit de troubles gênants mais fréquents que de petits changements dans le mode de vie peuvent soulager. Dans cet article, nous vous donnons donc 11 conseils simples à adopter au quotidien pour une meilleure digestion.



Parmi les troubles digestifs fonctionnels les plus fréquents, on retrouve les troubles digestifs de l'estomac (perte d'appétit, nausées, brûlures gastriques, éructations, ballonnements) et les troubles digestifs de l'intestin (ballonnements, gaz intestinaux, etc...). Ces troubles bien que courants peuvent devenir handicapants si des changements ne sont pas opérés dans le mode de vie.


Pour commencer, suivez ces conseils :


1. Adoptez une alimentation équilibrée


Une bonne digestion repose avant tout sur une alimentation saine, équilibrée et variée. Il est important d'intégrer tous les groupes d'aliments à son alimentation quotidienne. Ainsi, vous aurez la garantie d'apporter des nutriments essentiels et complémentaires dans le tube digestif puis dans le sang.


2. Consommez suffisamment de fibres


Il est recommandé aux adultes de consommer entre 30 et 45 g de fibres alimentaires chaque jour. Veuillez donc à manger des aliments qui en sont riches tels que les céréales complètes, les fruits secs et les légumineuses. Faites également la part belle aux fruits et légumes frais, dans votre alimentation.


3. Cuisinez maison


Cuisiner soi-même ses repas permet une meilleure traçabilité des ingrédients, plus de variété dans les assiettes, un meilleur contrôle des additifs, du sel, du sucre et aussi du gras. En somme, cela permet davantage une alimentation saine et favorable pour la digestion.


4. Mangez avec attention

La digestion commence dans la bouche. Il est donc essentiel de prendre son temps lors des repas et de mâcher soigneusement les aliments. Vous pouvez poser vos couverts après chaque bouchée afin de ralentir votre rythme. Évitez également les distractions (bruits, écrans...) et au contraire, créez une atmosphère calme pour vos repas.


5. Hydratez-vous suffisamment

Pour avoir une bonne digestion et permettre une bonne absorption intestinale, il est essentiel de boire de l'eau en quantité suffisante. Il est recommandé de boire environ 1,5 litres par jour. Eaux infusées, tisanes, infusions de plantes entières bio... n'hésitez pas à varier les sources.

6. Limitez votre consommation d'excitants


Les excitants tels que l'alcool, le café, les boissons sucrées ou énergisantes peuvent avoir un impact néfaste sur la digestion mais aussi le sommeil. De façon générale, il est recommandé d'en limiter la consommation quotidienne.


7. Chouchoutez votre flore intestinale


Pour avoir une bonne digestion, il est important de veiller à l’équilibre de votre écosystème intestinal (symbiose). Pour cela, adoptez une alimentation contenant tant des probiotiques que des prébiotiques. Les probiotiques sont de “bonnes” bactéries qui, administrées en quantités suffisantes, vont coloniser l’intestin et ainsi aider à réguler naturellement le système digestif et soutenir notre immunité. (cornichon, yaourt, Kimchi, choucroute, vinaigre de cidre..).


Quant aux Prébiotiques, ce sont des fibres constituées de glucides complexes non digestibles qui aident à la prolifération des bactéries dans notre appareil digestif et au renouvellement de notre muqueuse intestinale. Les prébiotiques les plus courants sont les fructo-oligosaccharides (FOS) ou fructosanes. Ils sont présents dans les légumes (banane, oignons, asperges, ail, artichauts,…), dans les champignons, dans les racines (pissenlit, chicorée…), dans les algues et les grains sans gluten.

8. Bougez au quotidien


Il est recommandé de pratiquer 30 minutes d'activité physique chaque jour ou de faire 10 000 pas. Le fait de pratiquer une activité physique quotidienne est excellent pour prévenir ou soulager les troubles digestifs. Le sport aide notamment à la régulation du transit et peut aider à soulager la constipation.

9. Détendez-vous


Le stress peut être à l'origine des troubles digestifs fonctionnels. La détente est donc une solution complémentaire pour s'en défaire. Accordez-vous du temps, méditez, faites du yoga, des exercices de respiration et surtout restez à l'écoute de votre corps.

10. Dormez suffisamment

Bien dormir contribue à une bonne hygiène de vie et aussi à limiter les troubles digestifs. En cas de troubles du sommeil, lisez notre article dédié.

11. Se supplémenter

Ainsi, on comprend que les troubles digestifs fonctionnels peuvent résulter des particularités de notre mode de vie. Adopter un mode de vie sain est une première étape nécessaire pour s'en défaire. Parfois cependant, cela ne suffit pas. Les compléments alimentaires tels que les Probiotiques, le Chardon Marie, le Carvi et le Boswellia peuvent alors être d'une très grande aide.


Et si les troubles digestifs fonctionnels persistent malgré tout ces changements dans votre mode de vie, nous vous recommandons de demander l'avis de votre médecin traitant.



Sources :

Starnbach MN (Ed). The truth about your immune system ; what you need to know, President and Fellows of Harvard College, États-Unis, 2004.

Microbiote intestinal (flore intestinale), une piste sérieuse pour comprendre l’origine de nombreuses maladies

Agence française de Sécurité Sanitaire des Aliments. Effets des prébiotiques et probiotiques sur la flore et l’imunité de l’homme adulte. 2005

0 commentaire

Posts récents

Voir tout